Miss Tindomerel

Pour déblatérer sur les chroniques d'une bulle...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 articles de cha pour ceux qui ont la flemme de charger modzi

Aller en bas 
AuteurMessage
brita



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: articles de cha pour ceux qui ont la flemme de charger modzi   Lun 7 Jan - 14:42

bon, je vais etre gentille avec les lecteurs flemmard qui ont demandé à ce que des articles soient postés ici.

je vais copier coller celui sur nouvel an et celui "reve"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brita



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: articles de cha pour ceux qui ont la flemme de charger modzi   Lun 7 Jan - 14:44

reve

Allez, ça faisait longtemps, un petit rêve.

D'abord j'étais avec ma mère et on allait à New York. En train. Et ça mettait environ deux heures, la classe.

Ensuite on visitait une librairie française (le seul truc intéressant à faire à New York, bien sûr) et je me plaignais parce qu'ils avaient que des livres méga-intellos que même Caro elle se serait fait chier en les lisant. Et alors je me demandais ce que je pourrais bien trouver à lire, vu que dans mon rêve je savais pas parler anglais (ça fait mal, après autant d'années d'apprentissage). Cela dit c'était pas grave puisque dans mon New York, tout le monde parlait français à la perfection.

Ensuite j'avais douze ans (d'un seul coup comme ça, c'est sympa) et ma mère m'abandonnait parce qu'on n'avait plus d'argent pour deux billets de train. Mais je trouvais un boulot vite et j'avais une très jolie chambre sous les combles comme dans les films. Seulement il fallait que je me fasse passer pour un garçon (!) alors je me coupais les cheveux très court et paf tout le monde tombait dans le panneau.

Et je restais genre vingt ans à New York, je vivais une vie très sympa et branchée, et j'avais toujours ma jolie chambre. Et tout le monde continuait à me prendre pour un garçon.



Dans mon deuxième rêve, j'étais à Colmar avec ma soeur et ma mère et on regardait un film tranquille dans le salon, quand d'un seul coup en regardant par la fenêtre je voyais une putain de vague géante à la Deep Impact qui recouvrait les montagnes qu'on voyait au loin (c'étaient les Vosges je crois, mais elles étaient pas du bon côté).

Alors j'éteignais la télé en hurlant qu'il fallait vite qu'on évacue avant de mourir noyées, et ma mère et ma soeur me gueulaient dessus parce que j'avais coupé le film en plein milieu O_o

Ensuite l'eau arrivait jusqu'au premier étage de la maison (ce qui fait quand même bien cinq ou six mètres) et ma mère nous disait d'aller dans nos chambres pour faire nos bagages (il serait temps) et qu'on allait toutes s'échapper sur un bateau pneumatique ridicule qu'on jetterait de la fenêtre du premier étage, directement dans l'eau.

Alors j'allais dans ma chambre, l'ancienne, parce que ma soeur habitait toujours là, et je prenais tout un tas d'objets carrément inutiles (du shampooing, mon bouquin préféré de quand j'avais quatre ans, du scotch, un nounours, des chewing-gums, des billes, des cailloux) et même pas mon Seigneur des Anneaux dédicacé par John Howe.

Et ensuite j'appelais Flavien sur mon portable (oui parce que mon portable je comptais le laisser dans ma chambre, hein) pour lui dire que eh t'as remarqué y'a une inondation, et il me disait que c'était pas grave parce qu'il courait vite (et là encore une fois O_o) et qu'il irait se réfugier dans la montagne si le niveau de l'eau montait encore (il te faut combien de kilomètres de haut pour être satisfait, dis-moi). Alors je lui disais que je le reverrai peut-être jamais et je lui disais un truc mièvre que je répéterai pas ici.

Et puis mon réveil a sonné.

Je dois regarder trop de films-catastrophes.


les flics sont cons, on new year's daaaaaaay

Mercredi 2 Janvier 2008 à 19:10





Maintenant tout de suite, le récit d'un nouvel an de folie.

D'abord on n'avait pas d'alcool, mais ensuite j'ai appelé Professeur Flaxou-j'aime-les-méduses pour lui gueuler dessus parce que c'était à lui d'en ramener, il a dit à tous ses potes d'en ramener, et après il y en avait trop.

Ensuite Yorick voulait passer chez son frère alors on voulait passer chez Jérôme d'abord pour qu'il pose ses affaires à amener chez son frère mais finalement il a décidé d'aller tout de suite chez son frère alors nous on a pris le tram pour aller chez Jérôme mais en fait on devait aller chez Cyril et c'était dans l'autre sens.

Et ensuite on a bu un peu, mangé beaucoup, fait des chorégraphies magnifiques et mirobolantes sur du Abba, et bien rigolé.

Ensuite comme il était pas loin de minuit, on a décidé d'aller tirer des pétards et des fusées près du canal, et sur le chemin on a perdu Professeur Flaxou-j'aime-les-méduses parce qu'il s'est fait embarquer par les flics à minuit moins dix.

En dehors de ça rien de bien marquant.

C'était le nouvel an le plus pourri de toute ma vie.

Si encore il avait fait une connerie, j'aurais pu passer la soirée à lui en vouloir et j'aurais fait exprès de m'amuser sans lui. Mais là, même pas. On l'a arrêté pour "transport de pétards de catégorie 2". C'est ce qu'il y a écrit sur son procès-verbal.

Nous au début on comprenait pas trop ce qui s'était passé, pourquoi la voiture de flics s'était arrêtée à côté de nous, pourquoi ils demandaient à Flavien et à Yorick (qui transportaient les pétards) de venir vers eux, pourquoi ils appelaient des renforts avant d'embarquer Flavien, pourquoi ils embarquaient pas plutôt les jeunes à côté de nous qui s'amusaient à lancer des pétards à la gueule des gens. Pourquoi surtout ils faisaient chier alors qu'on faisait rien de mal et que merde, quoi, il était minuit moins dix.

J'ai passé mon réveillon à marcher dans les quartiers sales de la ville en évitant les Bison 5 qu'on me lançait dessus en rigolant, pour aller avec Jérôme récupérer la carte d'identité de Flavien qu'il avait oubliée chez lui.

Une fois au commissariat, on a donné la carte en disant s'il vous plaît rendez-nous notre copain maintenant, et là :

- Ah oui votre ami est en garde à vue.
- En QUOI ?
- En garde à vue.
- Mais attendez, il doit y avoir une erreur, il transportait des pétards ! A nouvel an !
- Ils étaient achetés en Allemagne, la législation n'est pas la même. C'est pas légal.
- Mais maintenant que vous avez ses papiers, vous allez le relâcher ?
- Oui, bien sûr. D'ici demain matin.

On a passé le reste de la soirée à angoisser pendant que Jérôme appelait plein de monde pour voir si on pouvait pas libérer Flavien : son papa gendarme, son pote Fab pour qu'il lui donne le numéro de son pote Youssef qui était aux RG. Grâce à Youssef, Flavien a eu droit à un chocolat chaud et à une cellule individuelle. C'était à peu près tout ce qu'on pouvait faire pour lui.

J'ai passé la nuit à serrer mon portable dans ma main, en attendant son coup de fil qui dirait qu'on l'a enfin fait sortir. C'était la plus longue nuit de ma vie.

Et dans le rôle de l'épouse éplorée, on applaudit bien fort Chacho.

Trois heures du matin, il ne faut surtout pas que je lâche mon portable.
Quatre heures du matin, il n'a toujours pas appelé.
Cinq heures du matin, est-ce que ma sonnerie est bien enclenchée ?
Six heures du matin, est-ce que ma batterie est bien chargée ?
Sept heures du matin, et si sa batterie à lui était déchargée ?
Neuf heures du matin, oh non je me suis endormie peut-être qu'il a appelé entre temps et que je ne l'ai pas entendu.
Dix heures du matin, peut-être que si je m'endors il sera de retour quand je me réveillerai.
Onze heures du matin, là c'est sûr j'arriverai plus à me rendormir. Je ferais mieux d'aller prendre une douche. Mais s'il appelle quand je suis sous la douche ? Non, tant pis, je reste ici.

Midi. Ca sonne ! Ah oui, bonne année maman. En arrière-pensée, cette peur qu'il choisisse ce moment précis pour appeler et que ça sonne occupé. Et s'ils ne lui laissent qu'un seul appel ? C'est moi qu'il appellerait en premier, évidemment. Et si ça sonne occupé, il va penser que je m'en fous de lui, alors qu'il est en prison le pauvre.

Midi dix. Jérôme toque à la porte de la chambre.

- Fla est sorti, je vais le chercher.

Il avait appelé pile au moment où je parlais à ma mère. C'est malin.

Finalement, après douze heures de garde à vue, il avait l'air plus ou moins normal. Chemise un peu froissée, cheveux un peu ébouriffés, yeux un peu gonflés de ne pas avoir dormi de la nuit. Mais moi je l'imaginais couvert de sang, avec tous les os du corps brisés, après un interrogatoire musclé comme ceux que tu vois dans "24 Heures". Donc j'étais contente de le voir dans un état normal.

- Bonjour ma chérie, salut Jay. J'AI FAIM ! Amenez-moi au Mac Do tout de suite !

Ensuite on est rentrés chez lui, et je l'ai plus lâché pendant douze heures.

- Même si je veux aller jouer aux jeux vidéos ?
- Non, si je te lâche encore une fois les flics vont t'embarquer encore, j'ai passé douze heures sans dormir alors c'est bien normal que je te lache plus pendant douze heures. Ça équilibre.

Après les gens ils vont rigoler, non mais j'avais eu peur moi. Je l'imaginais déjà agonisant dans le coin d'une ruelle sombre ou torturé à la perceuse par des flics désoeuvrés. J'imaginais beaucoup de choses. C'est toujours ça mon problème. J'étais quand même pas loin d'en insulter un juste pour qu'ils me mettent en garde à vue aussi.

- Je le savais, en plus, que tu t'inquiéterais plus que moi.
- Faut bien quelqu'un pour le faire.

Flaxou, lui, il s'en foutait, il est resté calme cool zen. On lui a pris toutes ses empreintes digitales jusqu'aux doigts de pied, on lui a fait faire des photos de face et de profil avec un matricule, on lui a ouvert un casier judiciaire, on l'a convoqué au tribunal, et lui il s'en fout. Il prend ça avec philosophie. On dirait qu'il a l'habitude de porter la poisse.

- Moi je suis le mec qui est toujours là au mauvais endroit et au mauvais moment. Dans une soirée, c'est toujours sur moi qu'on renverse sa bière, si je prends ma voiture en retard j'ai toujours tous les feux au rouge, si je prends le train il est toujours en retard ou quelqu'un se suicide sur la voie, les soirs où je suis bourré j'ai toujours envie de me battre contre le mec qui fait deux mètres et cent trente kilos. C'est un miracle que je sois pas encore mort !

N'empêche qu'hormis le côté presque comique de l'histoire, ça fait quand même un peu peur de voir (déjà de voir que la police municipale est tellement conne, excusez du peu) et surtout qu'on mobilise tous ces moyens pour arrêter un mec dont le seul délit est de transporter des pétards et qu'on bloque :
1) La police nationale qui a quand même mieux à faire un soir de nouvel an, entre les voitures cramées, les conduites en état d'ivresse et les agressions en tout genre.
2) Les tribunaux qui ont sans doute d'autres affaires plus urgentes à traiter.

Alors moi je dis, nouvel an 2008 restera dans ma mémoire comme le soir où j'ai presque eu envie de virer anarchiste.

Moralité de l'histoire : dans quinze ans, je pourrais dire à Vincent Charles Arathorn et à Winston Leonard Spencer :

- Au nouvel an 2008, papa était en prison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
line

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: articles de cha pour ceux qui ont la flemme de charger modzi   Lun 7 Jan - 15:39

Merci merci merci!!!!! =) Mais euh... on a dû faire de la transmission de pensée, jsais pas, mais en tout cas jviens de télécharger Modzilla! ... donc j'arrive à nouveau à lire les articles directement sur le blog de Tindomerel!! cheers Mais merci qd même (c'est l'intention qui compte, comme on dit!^^)!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: articles de cha pour ceux qui ont la flemme de charger modzi   

Revenir en haut Aller en bas
 
articles de cha pour ceux qui ont la flemme de charger modzi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui ne me connaissent pas .................
» Pour ceux qui aiment rigoler...
» Pour ceux qui l'ont connue
» Pour ceux qui ont loupé la saison 1 de Got (Attention spoils)
» Pour ceux qui pensent qu'ils touchent en peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miss Tindomerel :: Pour vos histoires, pour les commentations :) :: Pour les histoires-
Sauter vers: